Val de Drôme en Biovallée

Saoû

On l’aperçoit de loin. Sur la route depuis Crest j’ai gravi puis descendu des collines pour découvrir ce bassin, marqué par de grands peupliers.

Descendu. Oui, on descend à Saoû. Le premier étonnement passé, je m’arrête sur une place : platanes, fontaine. Devenu piéton, je m’apprête à gravir des ruelles, des escaliers. Les ruelles sont bien là, mais point de pentes : posé bien à plat dans sa vallée, le village semble regarder ce surprenant rocher, à moins que ce ne soit ce bandeau de falaises, où je distingue maintenant la silhouette colorée de grimpeurs

CCVD
Saoû

© - CCVD