Val de Drôme en Biovallée

La réserve naturelle des Ramières en Val de Drôme

Située en basse Vallée de la Drôme, entre Crest et Livron. La réserve naturelle des Ramières est l'une des 20 réserves naturelles fluviales de France, la Drôme étant l'une des dernières rivières sauvage d'Europe.

Des milieux diversifiés

Tout au long du parcours, la rivière vous invite à découvrir une faune et une flore diversifiées.
Des populations de poissons en nombre, dont une espèce rare l'Apron du Rhône. De nombreux oiseaux y trouvent une nourriture abondante tels que le héron cendré, aigrette garzette, grande aigrette, petit gravelot, milan noir, martin pêcheur. C'est également un lieu de halte migratoire pour de nombreux petits échassiers : bécasse des bois, bécassine des marais...

Le castor d'Europe y profite d'une nourriture très abondante : de jeunes saules et peupliers noirs qui sont la base de son alimentation. La population compte une vingtaine de familles sur l'ensemble de la réserve.

Il existe dans la réserve un habitat particulier, que sont les freydières, d'anciens bras de la Drôme déconnectés de la rivière en amont et alimentés par la nappe d'accompagnement de la Drôme. Les freydières sont très riches en plantes aquatiques, elles accueillent de plusieurs espèces de libellules et de papillons.

Les Ramières en chiffres

Pour la faune
46 espèces de libellules
plus de 200 espèces de papillons
plus de 220 espèces de vertébrés

dont 17 poissons, 6 amphibiens, 10 reptiles, 17 mammifères (loutre et castor d'Europe),

200 espèces d'oiseaux

dont 70 nicheurs et 100 migrateurs (cigogne blanche, cigogne noire, balbuzard pêcheur, bécasseaux) et hivernants (mouettes rieuses, grand cormorans).

Pour la flore
680 espèces végétales

dont 1 protégée sur le plan national (nigelle de France) et 5 au niveau régional,

plus de 100 espèces d'arbres et arbustes
12 espèces d'orchidées
15 espèces de plantes aquatiques
Fréquentation
40 000 promeneurs dont environ 1⁄4 sont à vélo
6000 visiteurs par an à la Gare des Ramières