Val de Drôme en Biovallée

Belle actualité pour la commune de Grâne en cette fin juillet !

Un programme pour mieux manger dans les écoles et l’arrivée du compostage collectif à l’échelle de tout un quartier : le village de Grâne représente plus que jamais les valeurs fortes de la Communauté de commune du Val de Drôme en Biovallée !

L’on pourrait presque parler de cercle vertueux pour la commune de Grâne qui, le même jour, a signé la charte « ça bouge dans ma cantine » et inauguré sa première placette de compostage collectif dans le quartier du Lavoir.

La CCVD a initié un plan alimentaire ambitieux en décidant de favoriser un approvisionnement local et bio des cantines de son territoire, avec ses partenaires Agribiodrôme, les CIVAM et Court-Circuit.

Jean Serret, président de la CCVD

Nous sommes là au cœur de la santé publique et du bien-être des habitants. Et c’est un des champs d’action où la collectivité doit tenir son rôle

Jean Serret, président de la CCVD -

Le choix d’un tel programme signifie aussi travailler de nouveaux produits, cuisiner parfois différemment, changer les habitudes de consommation.

Muriel Paret, maire de Grâne

C’est un grand virage, une dynamique nouvelle car cela amène une modification des comportements pour les enfants comme pour le personnel
Cela n’aurait pu se réaliser sans l’adhésion des cuisinières que je remercie de leur engagement.

Muriel Paret, maire de Grâne -

Formations théoriques, visites d’exploitation, cours de cuisine : depuis un an, Céline Riosset et Lolita Merle travaillent sans relâche pour pouvoir présenter des repas attractifs et équilibrées à leurs jeunes convives.

Quand on voit à quel point les enfants se sont pris au jeu et ont entretenu leur propre potager derrière l’école, on ne peut que croire en la réussite et la pérennité du projet ! L’enjeu est important :

Jean Serret, président de la CCVD

Réduire la gaspillage, manger mieux, améliorer l’alimentation, c’est préparer un meilleur avenir, au plan individuel et collectif

Jean Serret, président de la CCVD -

Le même jour, un peu plus bas que l’école, au niveau du Lavoir, une dizaine d’habitants du quartier se sont rassemblés pour inaugurer officiellement la première palette de compostage collectif du village. « Oui, la première, car d’autres habitants se sont déjà manifestés pour l’année prochaine », se sont réjouies Muriel Paret et Blandine de Montmorillon, chargée de mission au sein de Compost et Territoire, le partenaire de la CCVD.
Objectif : favoriser le tri des déchets à la source tout en créant du lien social au sein du quartier.

CCVD
Inauguration du composteur collectif de Grâne

© - CCVD